Conseils pour choisir le van de votre vie !

Choisir son van, vaste et passionnante question !
Ça y est, tu as parcouru des dizaines de blogs de vanlifer, de guides de voyages, tu as rêvé sur Instagram avec ces gens qui prennent un café devant un lac sauvage et tu te dis « Maintenant c’est mon tour ! Je pars en van ! ».


Ok, super, génial, mais petit détail qui a son importance : tu n’as pas de van. Ah mince. Il est donc temps de se mettre en chasse. 
Tu te dis peut-être que ce n’est pas le 1er véhicule que tu vas acheter, donc aucun souci, tu sais faire. Et bien permets moi de te dire que ce n’est pas toujours aussi aisé que ce que l’on croit. En effet, il ne s’agit pas d’un « vulgaire » véhicule qui va t’emmener d’un point A à un point B.  On parle ici de trouver LE van. Celui qui te servira certes de véhicule pour te déplacer, mais aussi de maison pour dormir, de refuge où passer tes soirées, de cantine, de salon, de lieu de vie,…..enfin bref, tu as compris que beaucoup de critères rentrent en ligne de compte au moment de choisir. Essayons ensemble de les détailler.
En préambule de cette liste, je rappelle évidemment, qu’il ne s’agit pas d’asséner une vérité qui ne peut être contredite, mais seulement de soulever les questions et de réussir à anticiper les besoins que tu auras avec ce van. Pour tout ce qui concerne le style, le look, la couleur, le ressenti, ça reste bien sur très personnel.
Pour commencer, je te propose que nous définissions ensemble ce qu’est un van. Car il y plusieurs catégories de véhicules, regroupés sous l’appellation « van ».


UN CAMPING CAR ?


Ecartons immédiatement le camping-car. L’idée n’est pas de critiquer ce mode de voyage, bien au contraire, mais convenons de suite, qu’il ne s’agit pas de la même démarche de vacances. Le camping-car n’offre pas la même flexibilité, la même improvisation et ne permet pas d’aller dans les mêmes endroits que le van. Il offre par contre un confort intérieur supérieur, un stockage sans commune mesure en contre partie de dimensions proches parfois d’un bus !


UN FOURGON ?



La catégorie en dessous, en terme de dimensions, c’est le fourgon. Alors là, c’est intéressant de prendre le temps d’en parler car l’expérience voyage, se rapproche beaucoup plus de celle du van. Pour bien situer, un fourgon, c’est par exemple un Fiat Ducato, un Renault Master, un Citroen Jumper. Au niveau longueur, il faut compter entre 5m40 et 6m50 (pour les plus longs) et côté hauteur entre 2m60 et 2m90. 

Listons les avantages et les inconvénients.

Positif : le fourgon dispose d’une pièce (petite) pour les WC, un grand lit pour 2 ou 2 lits superposés pour 3 ou 4 personnes, tu peux tenir debout à l’intérieur, tu disposes de pas mal de rangements et de stockage.

Négatif : tu changes de catégorie pour le péage(donc plus cher), tu ne passes pas partout car tu dépasses les 2m de hauteur, tu consommes plus de carburant (à pondérer en fonction de la conduite de chacun malgré tout).

UN VAN ?


Enfin, pour finir, il y a le van. Les 2 grandes marques sont Volkswagen avec leur gamme T (T3, T4, T5, T6) et Mercedes avec les Vito. Vu l’engouement pour ce type de véhicule, d’autres marques généralistes comme Ford, Peugeot, Renault proposent des modèles préparés par des spécialistes comme Westfalia, Reimo ou autre.

Le van condense dans un espace réduit, un couchage 2 personnes ou 4 avec un toit relevable, un coin cuisine, quelques rangements et joue beaucoup sur la modularité pour permettre de partir en vacances avec un minimum de confort.

Positif : avec une hauteur ne dépassant pas 2m, tu passes absolument partout (parking souterrain, supermarchés, péage catégorie 1), le van est discret et permet de passer une nuit en camping sauvage sans attirer l’attention, ne consomme pas plus qu’un monoplace ou un SUV, permet une utilisation quotidienne hors vacances (pour faire les courses, aller chercher les enfants à l’école…)

Négatif : si je dis « Rien », tu vas penser que je ne suis pas objectif ! Ok, ce n’est pas vraiment un défaut pour moi, mais ça peut l’ être pour d’autres, il n’y a pas de WC ou de douches, tout comme le stockage réduit (j’y reviens dans un autre article intitulé « Qu’est-ce que j’emporte? »

Tu l’auras compris, avant même de parler de tous les autres critères de choix, tu dois résoudre ton dilemme philosophique qui est :  « Quel genre de vacances je veux ? « .

N’ayant jamais eu ni camping-car, ni fourgon, je te parle seulement de l’expérience van. 

Proche parfois du camping, dans le sens où il faut se débrouiller avec moins de choses qu’au quotidien (est-ce vraiment un problème?), le van m’a offert cette sensation de liberté, ce sentiment (attention sortez les mouchoirs) de contrôler ma vie, ma destination. Je ne dis pas que le fourgon ne l’offre pas, je découvre chaque jour sur internet de nouveaux récits de voyages en fourgon qui semblent formidables, mais le van par ses dimensions, son côté cocon, fait partie de la famille. Ce n’est pas un hasard si tous les vanlifers donnent un nom à leur van. Ce côté refuge, donne vie à ton van et le fait de devoir avoir tout le nécessaire dans un espace aussi réduit renforce la nécessité de se contenter de peu. 

Sans tomber dans l’emphase, il y a une vraie dimension poétique dans l’expérience vanlife ! 

LE BUDGET

Maintenant que je t’ai ouvert mon coeur, sèche tes larmes et prépare toi à un sujet beaucoup moins poétique : le BUDGET !

Comme pour tout achat, quel qu’en soit le montant, le critère du budget est déterminant. Et comme pour tout achat, il existe une grande disparité dans les prix.

Concrètement, sur Leboncoin, tu peux trouver un van des années 80 avec 450 000 kilomètres au compteur, sans contrôle technique à moins de 5 000 euros. Mais tu peux également te rendre dans la concession Mercedes la plus proche et commander un MARCO POLO, Camper, 300 d, 9G-TRONIC, Intégrale 237 ch au prix de 77 737,20 euros (hors options, prix en 2021) !

Bon, il est sans doute judicieux, de se placer entre ces deux extrêmes. 

LE NEUF

Commençons par le neuf. Que ce soit chez Mercedes ou Volkswagen, il te faut compter sur un minimum de 50 000 euros de budget pour un van aménagé pour 4 personnes. L’intérêt du neuf pour les vans, contrairement à la plupart des voitures, c’est qu’ils ne connaissent pas ou peu de décote. C’est particulièrement vrai pour les Volkswagen. 

L’OCCASION

Passons maintenant aux occasions récentes (moins de 10 ans, moins de 150 000km). Il faut compter sur un budget minimum de 25 000/30 000 euros.

Il s’agit des modèles pour lesquels tu peux commencer à faire appel à des mandataires.
L’intérêt des mandataires, c’est que tu leur indiques tes critères et ils vont chercher pour toi, notamment et surtout, dans d’autres pays. Principalement Allemagne et Belgique. Moyennant des frais, le mandataire s’occupe d’aller voir le véhicule, le teste, le garantis, l’immatricule et te le livre.

Prévois environ 2000 euros de frais, peut-être plus en fonction de la garantie. C’est une somme, mais ça t’ouvre les portes du plus grand marché de vans en Europe, c’est à dire l’Allemagne.
A moins que tu n’habites Strasbourg et que tu ne parles Allemand couramment, ce genre de services est utile. 
Cependant, ces mandataires ne s’engagent pas sur de vieux véhicules donc si ton budget est inférieur, il faut faire autrement.

Si tu disposes de moins de 25 000 euros environ, (c’était mon cas), il te faut soit viser des vans plus anciens (20 ans), soit envisager d’aménager toi même ton van. Tu retrouves un article sur l’aménagement de ton van ici.

MON EXPÉRIENCE

Je vais te parler de ma propre recherche de van qui a duré plusieurs mois. 

Je disposais d’un budget de 20 000 euros et je recherchais un van avec 4 couchages, un coin cuisine, ne datant pas d’avant les années 2000, avec un moteur suffisant pour monter des côtes (en gros 110 ch minimum) et ne nécessitant pas de gros travaux. 

Après avoir tapé sur Google, « Van aménagé pas cher », « van occasion », « van moins de 20000 euros », je me suis retrouvé sur des sites d’annonces étrangères. J’ai notamment passé beaucoup de temps sur des sites comme autoscout24, leparking, automobile. Je commence à farfouiller (j’adore ça!). Il y a plein d’annonces de professionnels et certaines correspondent à mes critères. Chouette !

Grâce à Google Translate, je comprends le contenu des annonces et j’envois des messages aux vendeurs via le formulaire de contact. N’obtenant aucune réponse, j’essaie tant bien que mal d’appeler les vendeurs souvent allemand. Moi ne parlant pas allemand et eux ne parlant pas français voir pas anglais, l’échange est compliqué. Je contacte donc des mandataires, qui m’expliquent que mon budget est insuffisant. 

J’oriente alors mes recherches sur des sites bien français comme Leboncoin, Paruvendu, Lacentrale (quasiment aucune annonce sur ce dernier).

Là, je m’aperçois que la côte des vans, notamment Volkswagen, est au plus haut ! Aucun jugement de ma part, c’est la loi de l’offre et la demande. Mais je me retrouve avec des annonces de T3 de 1992, avec 300 000km, moteur de 77 ch à 18 000 euros. Ça ne me va pas.
Je patiente et continue de chercher en me créant des alertes.

Au bout de quelques semaines, je suis tombé via Leboncoin sur mon actuel Mercedes Vito Marco Polo. Je le décris précisément dans cet article. J’ai utilisé le paiement sécurisé du Boncoin et tout s’est bien passé.

TA RECHERCHE

Alors, à ce moment précis de ta recherche, il te faut définir tes propres critères et ça personne ne peut le faire à ta place. Il faut se poser des questions concernant l’utilisation future du van :

Te servira t’il au quotidien ? Le gabarit ne sera pas le même si tu dois aller en centre ville tous les jours poser tes enfants à l’école par exemple.

Prévois-tu d’aller dans des pays rigoureux pour la mécanique et l’organisation (Maroc, Norvège, Islande,…)?

Envisage peut-être un 4X4, un gros fourgon pour le stockage et l’autonomie.

Combien de temps prévois-tu de partir ? La question de l’autonomie, (eau, énergie) notamment est primordiale en cas de road-trip longue durée.

Partiras-tu dans des zones froides ou en hiver ? La question du chauffage stationnaire se pose alors.

Comptes-tu aller en montagne ? La puissance du moteur n’est pas à négliger. Monter une côte en 1ère pendant 40 km à plein régime, c’est très long et pas forcément agréable.

Souhaite-tu disposer d’un coin cuisine ? C’est formidable en roadtrip, mais tu perds de la place (avis aux amateurs de skis ou de planche à voile).

Veux-tu un van prêt à partir ou bien es-tu prêt à faire des aménagements et donc retarder le départ et engager un budget supplémentaire ?

J’espère que cet article t’auras permis d’y voir un peu plus clair dans ce formidable projet qu’est l’achat d’un van. N’hésite pas à partager dans les commentaires ta propre recherche de van avec les bonnes et les mauvaises expériences.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s