8 jours des Landes au Pays Basque

Les Landes a été notre premier road trip en van en famille. Ce fût une formidable expérience, tant au niveau paysages qu’au niveau expérience de la vanlife. Il faut trouver ses marques, son organisation et dans les Landes, le temps semble ralenti. Nous avons fait le choix de ne pas rouler sur l’autoroute mais de prendre notre temps pour en prendre plein la vue.


INFOS UTILES DU ROAD TRIP


Van : Sullivan, un Mercedes Vito Westfalia
Du 13 au 20 Juillet 2020
1510 kms en 8 jours
2 pleins d’essence 122€
5 visites et/ou activités 155€
1 resto 83€
Budget repas 129€
Apéro, terrasse, glaces 55€
Souvenirs 55€
Dépenses diverses 27€
Total budget 748€

Jour 1 : Perpignan (66) – Montguillem (32) – 358 kms


Après avoir prit notre temps (environ 7h) pour préparer nos affaires et notre premier road trip en van, nous voilà partis pour 4h de route en direction de notre premier spot trouvé sur l’appli Park4Night (P4N).
Les 358 kms filent à toute vitesse car nous sommes tous les 4 très enthousiasmes de ce premier voyage en van et en toute autonomie. Entre les questions et les propositions des enfants, nous ne voyons pas le temps passé.

Nous voici à Montguillem, un petit village du Gers. Le spot est parfait ! Il n’y a personne alors que nous sommes en plein mois de juillet.
Nous sommes au bord du lac de Charros entouré d’arbres. Il y a juste une ferme un peu plus loin. Ce lac de 35 hectares est un lac de pêche. Comme il est possible d’y pêcher la nuit, y dormir en van y est possible également.
Il est 20h30, nous installons la table et le repas et passons la soirée à regarder les étoiles. Le ciel est magnifique car il y a très peu d’éclairage dans le coin.


Jour 2 : MontGuillem (32) – Labastide d’Armagnac (40) – Mont de Marsan (40) –
Arjuzanx (40) – 79 kms

Après une bonne nuit de sommeil et un réveil aux sons des oiseaux et des grenouilles, nous prenons la route en direction de Labastide d’Armagnac, un joli village ancien de type médiéval mais presque tout est fermé. Du coup, nous allons jusqu’à Mont de Marsan dans l’espoir de trouver une auberge ou un restaurant.

Nous sommes le 14 juillet et tout est fermé mais nous trouvons notre bonheur en dégustant du foie gras maison.
Toutes les festivités du 14 juillet sont annulés à cause de la pandémie du COVID19, mais nous trouvons un parc animalier ouvert et gratuit où les animaux circulent en liberté. Nous pouvons caresser les animaux, c’est un très chouette moment.

Nous quittons Mont de Marsan pour aller vers Arjuzanx, notre futur spot. Nous arrivons au bord d’un lac magnifique, l’eau est très claire c’est l’occasion de se baigner. Mais finalement nous n’y passons pas la nuit car il y avait beaucoup de monde et un panneau propriété privée.
Un peu plus loin, nous trouvons un autre spot sur P4N sous les arbres, avec des tables de pique nique et une fontaine miraculeuse et surtout potable en contre bas.


Jour 3 : Eco-musée de Marquèze (40) – Léon (40) – 92 kms

Aujourd’hui nous partons en direction de l’écomusée de Marquèze. Comptez 39€ pour une famille de 2 adultes et 2 enfants.
La visite débute par un trajet en train de 4 kms nous emmenant au coeur d’une forêt landaise.
Créé en 1969 par le Parc naturel régional des Landes de Gascogne. L’écomusée est un musée en plein air et a pour mission de conserver, d’étudier et de transmettre le patrimoine de la Grande Lande en reconstituant le cadre de vie de ses habitants au XIXème siècle.

Comme il est midi, nous allons au Four à pain pour prendre des petits pains au jambon et un Pastis (petit pain brioché au sucre et à la vanille) fait sur place dans des fours d’époque, c’était un régal.
Une balade dans le village s’impose : dans un petite maison reconstituée, nous pouvons observer le travail de la dentelle et du métiers à tisser. Dans une autre maison, la confection des chapeaux en paille ou même une petite ferme avec lapins, canards, oies, poules landaises et des cochons de Gascogne.

Nous prenons ensuite la direction de la Palombière pour arriver ensuite au bord d’une rivière, son sol se teinte d’une couleur rouille qui caractérise les cours d’eau des Landes de Gascogne. La balade est très jolie au milieu de la forêt de pins et des fougères.
Grâce à une belle boucle, nous revenons au village et visitons le moulin et la maison du meunier.

Il y a encore de nombreuses animations comme l’initiation aux échasses ou le soin aux volailles mais la fatigue se fait sentir et nous reprenons le train qui nous ramène au parking.

Nous reprenons le van, pour nous rendre à notre spot à Léon, nous arrivons dans une forêt de pins, nous sommes seul au monde, c’est parfait !


Jour 4 : Soustons (40) – Léon (40) – 36 kms

Nous débutons cette journée par le Pop Corn Labyrinthe de Soustons : un labyrinthe géant dans un champs de maïs. C’est une activité très sympa et ludique à faire avec des enfants car le parcours est ponctué de jeux en bois.
C’est agréable de se perdre dans ses plans de maïs géant.

Nous nous dirigeons ensuite vers le lac de Léon en passant par de magnifiques petites routes et de très beaux villages.
Ce lac est un des plus grands de la région des Landes. Ce lac est très agréable et il combine plusieurs activités : la baignade, le farniente et il y a même un parc de jeux le rêve pour des enfants ! Pour les plus sportifs, il y a une multitude d’activités nautiques : stand-up-paddle, canoë, planche à voile, pédalo… Il y a également des sentiers de randonnées et de vélo tout autour du lac.
Classé partiellement réserve naturelle, ce lac abrite une grande diversité de faunes et de flores qui se découvre grâce à une belle balade en barque auprès des bateliers du Courant d’Huchet. Nous avons prévu de la faire le lendemain (il faut réserver à l’avance).

Nous dormons cette fois-ci sur un spot trouvé sur Spot4van, un groupe Facebook, c’était vraiment super. Nous étions en bord de rivière, il y avait 2 grandes dunes de sables, des arbres et quelques promeneurs. Dès la nuit tombées, nous étions seuls, c’était parfait !


Jour 5 : Léon (40) – Seignosse (40) – 27 kms

Aujourd’hui, nous avons réservé une balade en barque sur « la petite Amazonie » par les Bateliers du courant d’Huchet. (15€ par personne dès 6 ans)
Nous embarquons à bord de notre barque pour 2h de promenade et traversons tout d’abord le lac. Puis nous entrons dans la réserve naturelle où seuls les bateliers ont l’autorisation de naviguer.
On se retrouve en communion avec la nature, il n’y a plus de bruit à part celui des canards et de la barque qui glisse sur l’eau. La végétation est abondante, très verte car elle baigne dans l’eau et les arbres sont penchés jusqu’à se toucher pour atteindre l’eau. C’est vraiment magnifique !
Les paysages se succèdent entre marécages et dunes, de nombreuses espèces animales y sont cachés.
Sur ces 10 km, nous en prenons plein les yeux !

Nous prenons la direction de Seignosse afin d’aller voir l’océan et le spectacle est au rendez-vous, les vagues sont énormes. Nous déambulons dans la ville mais après 4 jours en pleine nature, c’est bizarre de voir autant de monde ! Il nous tarde de rejoindre notre spot pour la nuit.

Nous allons en direction de notre spot du soir situé à 6 kms. Il faut prendre un chemin forestier bordé de fougères et là, nous arrivons au bord d’un lac, près de cabanes de pêcheurs, c’est magnifique, merci P4N.


Jour 6 : Seignosse (40) – Hossegor (40) – Cap Breton (40) – 10 kms

A notre réveil, nous nous rendons compte que 4 vans se sont installés à côté de nous, l’endroit étant petit, on commence à être bien serré et on entend un promeneur prévenir qu’il va appeler la police et que nous allons tous avoir une amende.
Ni une, ni deux, nous plions bagage et on s’en va. C’est l’avantage d’être toujours garé dans le sens du départ au cas où…

Nous filons ensuite sur Hossegor : balade le long de la promenade, photo devant la grosse vague est un incontournable.
Puis nous allons à CapBreton pour voir l’Estacade, un grand ponton de bois qui guide les pêcheurs et les bateaux grâce à son phare. Juste à côté, nous tombons sur une magnifique plage où nous passons l’après-midi.

Ce soir, nous avons réserver un camping à la ferme, chevaux, chèvres, poneys, poules, les enfants sont aux anges. C’est l’occasion de prendre une bonne douche CHAUDE et de faire une lessive.


Jour 7 : Réserve naturelle de l’Orx (40) – St Pée sur Nivelle (64) – 48 kms

En cette journée très chaude, nous allons nous balader dans la réserve naturelle de l’Orx
Cette réserve naturelle, asséchée sous Napoléon III pour raison agricole est aujourd’hui une belle halte pour les oiseaux migrateurs. Dès le début de la balade nous observons un ragondin qui fait sa toilette et mange des tétards. Un peu plus loin nous pouvons observer, grâce à nos jumelles, des canards, des tortues et un cormoran.
Le paysage est vraiment magnifique et très préservé : beaucoup de verdure, de fougères, de pins. Le sentier est entre les pins et un ruisseau.
Il est facile de pique niquer à l’ombre ou sur certains banc le long du sentier.
La journée étant particulièrement chaude (35°) nous rebroussons chemin car la deuxième partie du sentier est en plein soleil.

Nous allons en direction de St Pée sur Nivelle, un très joli village avec son joli terrain de Chistera (pelotte basque).

Par contre, pour trouver le spot du soir, ce fût plus compliqué. Les 2 premiers spots sont déjà pris. Nous décidons de chercher par nous-même et nous rencontrons un fermier qui nous propose de nous installer devant sa ferme et ça tombe bien un veau vient de naître…


Jour 8 : Espelette (64) – Moulin de Poyaller (40) – Mont de Marsan (40) – 140 kms

Aujourd’hui, nous allons voir le village d’Espelette, il y a beaucoup de monde mais ce village vaut le coup d’oeil. Réputé pour son piment, présent à chaque coin de rue voir même sur les façades des maisons. Son centre piéton et ses petites rues débordent de boutiques d’artisans et de producteurs locaux.
C’est très agréable de s’y balader en prenant son temps.

Puis nos reprenons la route en direction du Moulin De Poyaller qui est à 2h de route. Comptez 8€ par adultes et 5€ par enfant. (Attention la saison d’été 2021 est la dernière). C’est un endroit magnifique, très préservé avec de nombreux animaux : cerfs blancs, biches, wallabis, chèvre, poules, alpagas et un grand cerf marron. Il est possible de caresser les animaux et de leur donner des graines. Il est également possible de faire un tour en barque (avec supplément) et de visiter le moulin.

Notre spot du soir est au bord d’un lac artificiel, assez joli et en plus on est seuls.
Le lendemain, nous reprendrons la route pour rentrer chez nous.

Ce premier Road Trip dans Les Landes fût parfait pour découvrir les vacances en van : les grands espaces naturels, les forêts à perte de vue, l’arrivée sur l’océan… Il est assez facile de trouver un spot pour la nuit c’est par contre plus compliqué sur la côte.
Mais avec un peu de patience et moins d’exigence, on finit toujours par trouver.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s